Delirium, Tome 2: Pandemonium
Lauren Oliver

ebookPoche: 456 pages
Prix : 15€20
Editions : Hachette Black Moon
Date de sortie : 29 février 2012

Résumé:
Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme la pire des maladies.
Un monde où tous les jeunes subissent à leur majorité une opération du cerveau pour être immunisés.
A quelques mois de ses dix-huits ans, Lena aspire presque à subir à son tour tout le Protocole car depuis toujours amour rime pour elle avec souffrance et danger.
Jusqu’à ce qu’une rencontre inattendue fasse tout basculer.

Avant, tout était simple, tout était organisé.

Mon avis: ATTENTION, CONTIENT DES SPOILERS DU TOME 1.
Et voilà que j’ai achevé la lecture de ce tome 2. Il ne m’aura pas fallu longtemps et j’en ai négligé mon besoin de sommeil ^^ C’est donc parti pour mon avis 😉 Que dire, que dire…

Le récit alterne entre deux périodes de la vie de Lena. Avant et maintenant.

“Avant” correspond à la période attenante à la fin du tome 1, lorsque Lena se retrouve dans la nature, seule, séparée d’Alex après la fuite qu’ils ont entrepris. On y découvre comment elle a survécu et surtout comment elle est devenue une autre Lena que la vie avec d’autres Invalides et la perte d’Alex façonne.

“Maintenant” correspond à une période un peu plus tardive (quelques mois pas plus) dans laquelle Lena est devenue membre de la résistance. Avec deux autres Invalides, elle a gagné New-York où elle est chargé d’infiltrer une organisation prônant le “remède pour tous” et plus particulièrement de surveiller le fils du fondateur du mouvement: Julian. S’en suivra bon nombres de péripéties toutes plus haletantes les unes que les autres.

Contrairement au tome 1, j’ai apprécié Lena dans ce tome ci. On la retrouve changé. On la retrouve mûri. Comme quoi la résistance fait des miracles! Le seul petit bémol je dirais concernant sa gestion de la perte d’Alex. Certes, lorsqu’on le quitte, il a l’air en mauvaise posture, mais j’ai trouvé qu’elle le condamnait à être mort très -trop- vite. Mais inéluctablement, lorsque j’ai vu qu’il ne revenait pas au bout de quelques chapitres, j’ai fini par accepter sa disparition avec tristesse.

Et puis ma rencontre avec Julian (le beau et innocent Julian *_*) m’a ravit et distraite ^^

L’évolution de la relation Lena/Julian était également agréable. Loin d’être facile puisqu’ils sont à l’opposé loin de l’autre, ce qui la rend vraie et captivante de mon point de vue. De plus, le personnage de Julian est profond et derrière sa façade parfaite de personnage, on découvre un passé assez noir et un présent assez malheureux. On comprend aisément pourquoi Lena a envie de lui faire des calins :p

Parallèlement, la découverte du mode de vie des Invalides dans cette Nature tant désirée par Lena fut très intéressante, plus surprenante. D’où sûrement mon intérêt plus vif pour ce tome qui  s’éloigne de la société parfaite, sans surprise.

Concernant l’écriture maintenant:

J’ai beaucoup apprécié cette façon de narrer l’histoire. L’alternance des époques à permis à l’auteur de stopper chacun de ses chapitres en plein suspens, si bien qu’on regrette presque de sortie de notre “espace temps”. Puis on se retrouve happé par les évènements de l’autre “époque” avant d’être à la fois frustré et ravis de regagner à nouveau l’époque suivante.

Vous l’aurez compris, si c’est avec un peu de réticence après une lecture laborieuse du tome 1 que je m’étais dirigée vers ce tome 2, je ne le regrette pas et suis même agréablement surprise! Et c’est dès que possible que je lirais le tome 3 car le cliffhanger ne me laisse d’autre choix! Je veux savoir. Je DOIS savoir!

Ma note:  5

Publicités