Avant toi
Jojo Moyes

ebookBroché: 480 pages
Prix : 15€39
Editions : MILADY
Date de sortie : 22 Mars 2013

Résumé:
Quand Lou apprend que le bar où elle est serveuse depuis des années met la clé sous la porte, c’est la panique. En pleine crise, dans ce trou paumé de l’Angleterre, elle se démène pour dégotter un job qui lui permettra d’apporter à sa famille le soutien financier nécessaire. On lui propose un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. C’est alors que la jeune femme découvre Will, un jeune tétraplégique qui rêve de mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.

Coup de coeurA ne pas rater

Mon avis: Ce livre était sur mal PAL depuis un bout de temps et je le repoussais sans cesse pas motivé pour deux sous. Honnêtement, le sujet me faisait peur! Alors lorsque je l’ai vu dans les propositions de LC que m’a fait Kynicky, je me suis dis que c’était l’occasion ou jamais de me motiver à l’entamer.

Finalement aucun regret 😉

On y lit l’histoire de Louisa -Lou pour les intimes- jeune anglaise de 26 ans qui à la suite de la perte de son travail accepte un peu par dépit de devenir l’aide ménagère de Will, un homme de 35 ans tétraplégique.

Malheureusement, leur relation ne débute pas sous les meilleures hospices, Will affichant clairement son mépris pour celle qu’il voit comme une baby-sitter. Seulement c’était sans compter sur Lou qui ne se laisse pas démonter, et qui ose le remettre à sa place.

A travers Lou, on voit Will remonter la pente. Leurs échanges bien souvent sarcastiques et piquant, redonne du poil de la bête à Will qui est heureux d’avoir enfin trouvé quelqu’un qui le voit comme une personne et non comme un être diminué. Ainsi, ils trouvent ensemble un rythme journalier confortable qui ravit la jeune femme. On aurait pu s’imaginer qu’à partir de là, de cette routine un peu plus paisible/heureuse tout irait pour le mieux.

Et bien pas vraiment… car quand elle croyait apercevoir une faible lumière au bout du tunnel, Lou découvre bien malgré elle que loin d’être uniquement une aide ménagère, elle a surtout été embauché pour veiller sur Will qui peu de temps avant son arrivée avait tenté de mettre fin à ses jours. Et plus douloureux encore pour la jeune femme, elle découvre que Will est en sursit, qu’il n’attends que la fin d’un délai accordé à ses parents avant de mettre fin à ses jours définitivement.

Furieuse d’avoir été flouée, Lou se révolte et mets alors tout en oeuvre pour prouver à Will que la vie quelle qu’elle soit vaut la peine d’être vécue coûte que coûte. Commence alors un véritable marathon de sortie, d’activité et de voyage pour distraire Will…

Et pour couronner le tout, les sentiments s’en mêlent. Mais peut-être deviendront-ils la meilleure des raisons pour que Will revoit sa position?

L’auteur arrive avec une justesse déconcertante à décrire à la fois ce que ressent Lou -bien portante- pour qui la vie vaut tout simplement le coup et d’un autre coté, le désespoir de Will face à son incapacité de vivre tel qu’il le voudrait. D’une main de maître, elle aborde le sujet tellement controversé du “suicide médicalement assisté” et pour la première fois depuis bien longtemps, j’ai réussi à me mettre dans la peau du demandeur et à mieux en comprendre la “nécessité” dans certain cas.

Suis-je pour? Suis-je contre? Je ne peux pas prendre position… Mais comme Lou, je comprends mais si une part en moi -la bien portante surement- désapprouve un peu.

Chapeau donc pour ce livre qui s’inscrit dans la courte liste de mes coups de coeur! A coup sûr il vous le faut dans votre bibliothèque sur la même étagère que la boîte de mouchoirs… Prévoyez aussi une bouteille d’eau, parce que vu ce qu’on pleure, il est essentiel de se réhydrater!

Ma note:  Coup de coeur

Publicités