L’amour par petite annonce
Debbie Macomber

Livre papierPoche : 318 pages
Prix Poche : 6€27
Editions : J’ai Lu
Date de sortie : 27 Juin 2013

Résumé:
Mary, en Louisiane, découvre l’annonce de Travis dans une gazette du Montana : Cherche épouse pour s’occuper de trois enfants. Doit savoir cuisiner, coudre et chanter. Vivra dans un ranch. Elle répond : Je suis excellente cuisinière, fais mes propres robes et suis soprano à l’église. Je ne connais pas grand-chose du bétail mais ne souffre pas du rhume des foins. Et c’est ainsi qu’elle se retrouve à l’autre bout de l’Amérique. Fuir sa solitude et se sentir utile, voilà ce qui motive la timide Mary. Travis, lui, s’acharne à conserver la garde des enfants de son frère qui vient de mourir. Tâche trop lourde pour un fermier célibataire ! Ce sera un mariage de pures convenances, pas question d’amour entre ces deux êtres si différents. Car n’est-ce pas pure folie que d’imaginer trouver l’amour par petite annonce ?

Mon avis: Alors ça sera un avis tout chaud puisque je viens à peine de finir le livre! Mais avant toute chose, un grand merci à ma copinaute fofolle Thor de m’avoir glissé ce livre dans notre SWAP! Je ne suis pas déçue!

Maintenant que dire!
Tout au long du livre, on suit l’avancé de deux couples bien différents.

Le couple principal -Travis et Mary- est assez improbable! En effet Travis qui à récupérer quelques mois plus tôt la garde de ses trois neveux et nièces suite au tragique décès en voiture de son frère et de sa belle-sœur, se voit contraint face aux menaces à peine voilées de la protection de l’enfance de trouver une aide domestique.
Comme -le pauvre- il habite au fin fond du Montana, là où il semble y avoir plus de vaches que d’habitants, ne trouve pas de gouvernant, il se rabat sur les petites annonces dans l’espoir d’y dégoter une femme non s’en avoir passé en revue toutes les femmes de sa bourgade avant… Le rustre!

De son coté, Mary est une bibliothécaire coincée -si si faut le dire!-, vieille fille, n’ayant jamais mis les pieds en dehors de sa contrée d’origine. Elle est prise dans une routine triste et monotone dans laquelle elle tente tant bien que mal de « digérer » les décès de son frère et de sa mère. Vous l’aurez compris, plus rien ne l’a retient!

Et ses deux là, arrivent à se trouver! Il est clairement visible pour l’un comme l’autre qu’il ne s’agit pas d’un mariage d’amour. Elle fuit sa solitude et gagne des enfants qu’elle ne pensait pas pouvoir obtenir autrement. Lui, n’y voit qu’une femme capable de lui faire la cuisine et de maintenir l’ordre dans la maison. Charmant!

Et pourtant… Rien n’est impossible 😉 Mais pour les détails, il vous faudra lire et croyez-moi, on ne s’ennuie pas car malgré tout, elle a du répondant et lui est un professionnel dans l’art de trouver la petite bête!

Le couple secondaire -Logan et Tilly- à quant à lui grand mal à exister. Elle est blessée par la vie, incapable d’aimer -du moins le pense-t-elle-. Lui semble prêt à tout pour elle et s’accroche!

Très vite le lien entre les deux couples nous apparait. Outre l’amitié qui se lie entre les deux femmes, c’est surtout l’obsession de Travis à savoir retrouver le responsable de l’accident qui tua les parents des enfants qui est au cœur même de ce qui unie nos protagonistes.
Très vite, on a des doutes. Très vite, on ne doute plus. Et à la fin, belle surprise car rien de ce qu’on avait pu imaginer n’est vrai!

Bref, avec son style d’écriture fluide, ses personnages brisés qui se reconstruisent comme ils peuvent, son intrigue, Debbie Macomber a réussi à me tenir captiver du début à la fin! Je crois même avoir été une femme et une mère indigne durant mes trois jours de lecture, délaissant trop souvent ma petite famille pour rejoindre le Montana!

Ma note:  5

Avis de mes partenaires:Ninie

Publicités